Ce lundi 13 janvier, ce sont des étrennes hors du commun que se sont vu remettre une trentaine d’élèves d’Habay-la-Neuve ! En effet, chacun a reçu un exemplaire d’un recueil de nouvelles intitulé « J.P., 16 ans, fusillé ». Il s’agit d’une publication co-écrite par la CS Saint-Benoît et l’AR d’Izel.
Ce projet a vu le jour en 2012 lorsque les professeurs de français de 3ème GT ont répondu à l’initiative du CCRT qui souhaitait réaliser un outil de commémoration à l’occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale.
B.Mottet, le directeur du CCRT, ainsi que J.Lacave ont souhaité rendre cet hommage réaliste et vivant. Leur objectif : sensibiliser la jeunesse en les impliquant personnellement. Pour ce faire, le point de départ commun des différents récits a été le nom et l’âge d’un jeune martyr du 22 août 1914.
Sur base de ce postulat, les écrivains en herbe, aidés de leurs professeurs, ont inventé une vie à J.P., imaginé ses sentiments, avant et pendant la guerre jusqu’à ses dernières heures, par le biais de leur propre ressenti.
Toutefois, les approches restent différentes, tantôt sentimentales, tantôt militaires, et c’est ce qui fait la richesse de cet ouvrage.
En amont, les étudiants ont visité le village de Rossignol et glané quelques informations sur le contexte historique.
En aval, un écrivain régional, J.-P. Echterbille, leur a prêté main forte.
Au final, un aboutissement concret : un livre qui vient renforcer notre devoir de mémoire et qui a permis à tous ces jeunes de s’exprimer par l’écriture.
 ″J.P., 16 ans, fusillé″  est disponible au prix de 12 € dans les bibliothèques de Rossignol et Bellefontaine ainsi que dans les librairies Le Point-Virgule à Arlon et La Dédicace à Virton.

 

Dans le cadre du cours «Activité français», les 23 élèves de rhétos ont participé à la répétition générale de «Fidelio», seul opéra de Beethoven. C’était l’occasion pour eux de découvrir cet art souvent méconnu. Cette représentation a lieu le mardi 28 janvier à l’Opéra Royal de Liège.
 
"On entre dans la salle, attention à la marche, et nous voici plongés dans une autre époque. La plupart de nos regards sont attirés par le lustre qui trône au centre. Les lumières s'éteignent, le rideau se lève et nous voici au coeur du spectacle. Un tourbillon de sentiments nous envahit..." Camille L., 6C
"J'ai trouvé très impressionnant l'orchestre et les voix. Cette expérience était intéressante." Camille D., 6D
"Lors de la représentation nous avons pu admirer le magnifique bâtiment tout étincelant de dorures et de lumière. Après que les éclairages se soient éteints, les instruments ont libéré leurs tonalités pour le bonheur de tous." Tanguy, 6D
"L'orchestre était grandiose, la salle à couper le souffle, les acteurs avec un véritable talent, le décor impressionnant... Je n'oublierai jamais mon premier opéra." Lydie, 6C
"C'était un spectacle grandiose avec des comédiens exceptionnels" Valentine, 6D
"L'opéra est un doux mélange entre maîtrise parfaite du chant et du théâtre. L'orchestre mêlé aux comédiens offrait un spectacle époustouflant ! Les dernières minutes de la représentation étaient vraiment sensationnelles !" Caroline, 6A
 

Ce jeudi 23 janvier, les élèves de 6P ont eu l'opportunité de se rendre à l'Espace Beausite d'Arlon, pour y découvrir la 3ème édition de la biennale consacrée au livre d'artistes, dans sa plus large expression. Douze artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, réunis autour du livre de création, s’illustrent par des productions aussi éclectiques qu’inattendues, de la plus petite à la plus grande dimension.
Livre objet, livre en boîte qui se déroule, leporello qui se déploie, reliures de collection associant cuir, tissu et papiers rares, pièces uniques où des mots brodés sont empruntés aux poètes, combinent savoir-faire et maîtrise artistique, humour et sens poétique. La calligraphie rencontre le textile, la photo rejoint l’écriture, la gravure permet de multiples impressions, le dessin devient narration. Le tout guidé par Mr Pierre François (Directeur du l'Espace Beausite).

 

Pour la seconde fois du trimestre, la classe de 7e P. s’est rendue au Musée Gaumais, le 5 décembre dernier, pour approcher cette fois spécifiquement les tableaux de guerre de Nestor Outer, témoin de la Bataille des Frontières du 22 aout 1914 dans la région de Virton. Ils ont bénéficié d’un accueil privilégié de la part du département pédagogique du Musée, qui avait pour la circonstance sorti des réserves et exposé les œuvres choisies. C’est le conservateur D. Culot en personne qui a assuré la présentation de l’artiste et des tableaux, qu’il a resitués dans le contexte historique, social et les courants picturaux du début du XXe siècle. De façon à mener à bien leurs travaux de français de fin de période, les élèves ont ainsi pu trouver réponses à leurs questions sur les œuvres, les sources d’inspiration de l’artiste, sa technique de travail à l’aquarelle et les variations sur le thème de la guerre : paysages vides où plane le silence de la mort, villages en feu et maisons en ruines, soldats fauchés par la mitraille, civils en fuite, hagards et terrorisés... En vue de prendre part aux prochaines manifestations de commémoration de la Grande Guerre dans la région, les 7e P. entament à présent des travaux de recherche sur l’imagerie des monuments aux morts de leurs villages. Les recherches documentaires, les prises de vues, l’interprétation et le travail des textes et des photos seront assurés en équipe avec les professeurs de français, de publicité, d’infographie et d’analyse de l’image.
Les réalisations des élèves sont appelées à figurer dans deux expositions régionales dès la fin de l’année scolaire.

      

 

Nous avons accueilli ce mardi 14 janvier 2014 une équipe du Goethe Institut (Bruxelles) dans le cadre du projet « Deutsch Unterwegs », qui a pour objectif la promotion de la langue allemande en Belgique.

Une assistante d’enseignement spécialisée en langue s’est rendue dans les 4 classes de 4ème allemand langue 2 et a proposé diverses activités :

  • des animations linguistiques et des activités ludiques et créatives,
  • les dernières informations régionales et thématiques culturelles,
  • tout ce qu’il faut savoir sur l’Allemagne.

Voilà une bonne façon pour nos élèves de mettre leurs connaissances linguistiques en pratique, de se motiver, et de participer activement tout en s’amusant.