Durant deux semaines, Madame Claude, professeur d’histoire à la retraite, est venue animer une exposition en 2ème année sur le Thème d’Anne Frank. Les objectifs de cette animation sont :

  • d’informer les élèves sur l’histoire de l’Holocauste dans la perspective d’Anne Frank et de sa famille.
  • de montrer aux élèves qu’il existe dans toute société des différences culturelles, ethniques, religieuses et politiques entre les êtres humains. Dans bien des pays, certains groupes d’individus se sentent supérieurs et refusent à d’autres le droit d’être traités à égalité. De telles idées peuvent conduire à la discrimination, l’exclusion, la persécution et même au meurtre.
  • d’inciter les élèves à réfléchir sur des concepts comme la tolérance, le respect mutuel, les droits de l’homme et la démocratie.

 

Lors de cette semaine de rentrée, les élèves de 4e et de 6e année ont participé à une activité de sécurité routière organisée par la Police fédérale.
Cette activité de 50 minutes a permis aux plus jeunes de connaitre les différentes étapes à suivre pour obtenir le permis de conduire théorique et pratique ainsi que les modalités pour le permis cyclo.
L’activité des rhétos était quelque peu différente. Ils ont été mis en garde contre les risques de l’alcool et de la drogue au volant.
Nous remercions les policiers venus sur place pour ces informations très intéressantes (Simon Brasseur, 4b).

 

Cette année encore, le cours d’éducation par la technologie, a permis aux élèves de 2ème C, 2ème D et 2ème E de réaliser un projet renouvelable. C’est avec motivation que ces derniers ont construit des éoliennes miniatures dans le but de produire de l’électricité.

Le défi fut relevé par chacun et réussi. Beaucoup d’éoliennes différentes ont vu le jour suivant la création de nos ingénieurs.

Félicitation à tous !

 

Certaines classes de 3Gt ont participé l'an dernier à un projet d'écriture sur le thème "JP, 16 ans, fusillé". Plusieurs nouvelles ont été sélectionnées. L'ouvrage sera présenté le mercredi 4 décembre à 10h30. Simon Brasseur, Maelle Jamme, Anandi, Sophie et Frédéric représenteront l'école à la conférence de Presse. Il s’agit d’un recueil de 34 nouvelles écrites par des élèves de l’Athénée d’Izel et du collège Saint-Benoît d’Habay. A la veille des commémorations d’août 1914, ils se sont penchés sur la tragédie vécue par les habitants de Rossignol. Accompagné par l’écrivain Jean-Pierre Echterbille, ils ont marché sur les traces d’un garçon de 16 ans, fusillé par les Allemands à Arlon le 26 août 1914. Ce projet a été initié par le Centre culturel de Rossignol, et soutenu par la Province de Luxembourg et la Maison de la Culture d’Arlon.